Flèche bas

Diaporamas

Terres d'Afrique
Terres d'Afrique
Ethnies d'Afrique
Ethnies d'Afrique
Terres d'Asie
Terres d'Asie
Ethnies d'Asie
Ethnies d'Asie

Quelques éthnies du Mali....

LES DOGONS

 

Les Origines du Peuple Dogon

 

Le pays dogon enregistre environ 350 000 habitants disséminés en de nombreux villages localisés soit dans la plaine, dans les éboulis ou sur le plateau et ce tout au long de cette falaise de Bandiagara, longue de 300 km et haute de 300 à 500 mètres ; les dogon représentent environ 3 % de la population du Mali.

Le peuple dogon est originaire des Monts Mandingues, à la frontière guinéo-malienne. Ils ont choisi ce pays rude et austère pour échapper aux conquérants musulmans qui imposaient leur religion dans cette partie de l’Afrique. Animistes ils ont refusé de se convertir à l’islam et ont donc fuit au XIVe siècle vers l’est pour protéger leur identité.

 

La Société Dogon

 

Vieux sages du Village
Vieux sages du Village

La société dogon est hiérarchisée en groupes sociaux : initiés et non-initiés, hommes, femmes, cultivateurs et les dits «castés». Les castes sont formées par les forgerons, les tisserands, les sculpteurs sur bois … les membres qui les composent ne peuvent se marier qu’entre eux.

 

Village Dogon
Village Dogon

Les plans des villages dogon sont régis par les rites, selon la cosmogonie décryptée par Griaule et la vie villageoise est sous l’autorité du conseil des anciens. Le « hogon » en est le chef religieux et spirituel, il gère également les affaires publiques et est le responsable du culte du « lébé » le serpent mythique.

Femmes revenant des champs
Femmes revenant des champs

Les dogon cultivent le mil, sorgho et quelques petits légumes ; ils élèvent également des moutons et des volailles.

Au petit matin, les femmes du village reviennent des champs entraînées par le son du tambour joué par un homme, avec sur la tête leur panier rempli de sorgho. Celui-ci sera ensuite pillé pour devenir de la farine qui entrera dans la fabrication de bouillies et de pain.

 

Durant notre périple, nous avons traversé les villages de Ogol-le-Haut et Ogol-le-Bas (à proximité de Sangha), Gogoli avec une vue majestueuse sur Banani, puis Tiogou, Yandouma, Youga Piri et ses habitations des Tellem, Youga Dogourou et ses greniers vieux de plusieurs siècles, Ibi, Yeni, Banani Kokoto : villages dans les éboulis, Irelli, Younga, Yeli et Tirelli dans la plaine et son marché sous les baobabs.

Précédente                               Accueil                              Suivante